Défragmenter un disque dur sur un Mac: nécessaire ou non ?

Cette question, les utilisateurs venant d’autres plateformes comme par exemple Windows se la posent forcément. La réponse est généralement non, il n’est pas nécessaire de défragmenter un Mac dans le cadre d’un programme d’entretien. Mais il y a des exceptions.

Disque Dur Mac

Qu’est-ce que la défragmentation de toute façon: la fragmentation du disque est l’incapacité progressive d’un système de fichiers à conserver les données liées ensemble, ce qui entraîne une augmentation de l’activité du disque dur, quand le lecteur doit rechercher les données. Le résultat est le plus souvent ressenti comme une baisse des performances de l’ordinateur, et la résolution est un processus appelé défragmentation, qui réorganise fondamentalement les données présentes sur le disque, pour un accès plus rapide.

Comparatif de la défragmentation de Windows et d’OS X: la fragmentation est très connue dans le monde de Windows, puisqu’un utilitaire de défragmentation est intégré par défaut, et est devenu une partie du schéma typique de l’entretien de la plupart des propriétaires de PC. Les nouvelles versions de Windows ont largement amélioré la défragmentation des fichiers, mais beaucoup d’anciens utilisateurs continuent d’effectuer la manipulation régulièrement manuellement. A contrario, Mac OS X ne comprend pas de tels outils de défragmentation ou d’optimisation. On peut supposer que si Apple a estimé que la défragmentation avait été importante, un utilitaire aurait été ajouté par défaut à son système d’exploitation. A cela plusieurs raisons: l’une étant que le système de fichiers HFS, est capable de défragmenter automatiquement les fichiers, dans un processus connu sous le nom Hot File Adaptive Clustering (HFC). L’autres raison est que de plus en plus les Mac intègrent des lecteurs de stockage flash ou SSD qui ont leur propre processus de maintenance intégrés, appelé TRIM, qu’il ne faut pas défragmenter sous peine de les détériorer.

Qu’en est-il des exceptions: en général, c’est une petite minorité d’utilisateurs de Mac, qui peuvent potentiellement bénéficier de l’aide d’un logiciel de défragmentation de disque sous OS X. Les créateurs multimédias, utilisant des logiciels lourds tels qu’Adobe Premier, Logic Pro, Final Cut, ou encore Photoshop, peuvent trouver un intérêt à regrouper les données de manière appropriée par une défragmentation; certains constatant des baisses de performance à l’usage, et au contraire un coup de jeune après une défragmentation. Pour les autres, c’est totalement superflus.

L’alternative plus efficace: plus efficace que la défragmentation de votre disque est la sauvegarde du disque via par exemple Time Machine, puis le formatage pur et dur de votre disque, et enfin la restauration à partir de la sauvegarde d’OS X.

Pour rappel, un outils de défragmentation ne doit jamais être utilisé sur un disque dur SSD sur Mac, sous peine de l’endommager définitivement.

Et vous, quel est votre point de vue ?

AILLEURS SUR LE WEB

 

1 Response

  1. Richard Grenier dit :

    Pour les SSD, je prends note.

    Pour le disque dur, il est vrai qu’une sauvegarde/réinitialisation/réimplantation est la meilleure chose à faire. L’écriture, lors de la réimplantation, s’organisera en fonction des besoins de l’OS et les données complètes des fichiers occuperont de façons contiguës les «clusters». Ainsi, toute une partie de votre disque dur sera libre pour de nouvelles écritures

    Toutefois, je recommanderais une préparation. Celle-ci est beaucoup moins longue si vous utilisez TimeMachine.

    Installer une version Onyx compatible avec l’OS
    Faire une sauvegarde TimeMachine
    À l’aide d’Onyx, nettoyer toutes les caches de l’ordinateur (système, application, fonte…)
    Réparer les autorisations
    Redémarrer
    Faire quelques tests avec les applications les plus complexes (Adobe, Audio, Vidéo, Gestion fontes, MS Office, etc.). Juste démarrer les applications et ouvrir un fichier récent.
    Refaire une sauvegarde TimeMachine
    Démarrage en externe/formatage du disque/réimplantation de la dernière sauvegarde.

    Selon moi, on obtient ainsi un système et des données «rafraîchies» et défragmentées: nouveau départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
Google+
http://blogosquare.com/defragmenter-un-disque-dur-sur-un-mac-necessaire-ou-non/">
RSS