Logiciel de traduction français dans une école au Canada

Ecrire le français n’est pas chose facile dans certains pays, mais trouver un professeur de français est encore plus difficile. C’est le cas de l’école Howard Billings qui rencontre des difficultés à trouver un nouvel enseignant pour le cours de français, seconde langue au Canada. Ils se sont vus dans l’obligation d’utiliser un logiciel de traduction automatique pour aider les élèves.

Selon la direction de l’établissement, le logiciel Rosetta Stone serait déjà utilisé en complément par d’autres professeurs de l’école. Il sert plus « comme une ressource d’appui » pour aider les professeurs lors d’un cours. Voilà ce qui les aurait poussés  à faire appel à ce logiciel pour finalement remplacer les professeurs de français.

rosetta-stone-ecole-quebec

Un remplaçant plutôt original dirait certain et efficace pour d’autre. Une réunion  a été organisée avec les parents d’élèves pour expliquer cette décision et tenter de les rassurer sur la fiabilité de l’application. Ce logiciel « est déjà utilisé dans plusieurs écoles pour soutenir l’apprentissage d’une seconde langue », a soutenu la direction de l’établissement.

Des explications qui n’ont guère convaincu les élèves ainsi que leurs parents à quelques mois des examens finaux. « Les élèves sont censés avoir un minimum de 100 heures de cours de français. Quand je regarde ce qui a été fait sur le logiciel Rosetta Stone depuis décembre, le maximum est de cinq heures pour chaque élève » regrette la mère d’une élève.

C’est une décision complètement irresponsable d’utiliser un logiciel à la place d’un vrai professeur qui pourrait même pénaliser les étudiants. La direction de l’école devra trouver rapidement une solution, car les parents sont très furieux.

AILLEURS SUR LE WEB

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
Google+
http://blogosquare.com/logiciel-de-traduction-francais-dans-une-ecole-au-canada/">
RSS