Facebook et son nouvel outil de recherche nommé Graph Search

Facebook et son nouvel outil de recherche nommé Graph Search

Mark Zuckerberg, le fondateur et PDG de Facebook a indiqué ce Mardi, au siège de l’entreprise en Californie, être sur le point de lancer un outil de recherche nommé Facebook Graph Search, mettant à profit la gigantesque base de données du réseau social concernant ces utilisateurs.

Facebook

Il ne s’agit toutefois que d’un projet qui n’en est qu’à sa version beta, disponible uniquement en anglais, et pour des connexions faites par ordinateur (les smartphones et les tablettes ne sont par exemple pas encore concernés). Un projet colossal qui devra voir interagir les données gigantesques consignées par Facebook, et les relier entre elles; autant dire que la finalisation n’est pas pour demain. Mais qu’à cela ne tienne, cela démontre déjà les ambitions inavouées de Mark Zuckerberg, qui souhaite avec son outil Graph Search, venir concurrencer le géant Google sur le terrain de la publicité par liens sponsorisés. Parce que si Graph Search n’est pas à proprement de la recherche Web, le service est toutefois susceptible de répondre à de nombreuses questions que les internautes posent actuellement à Google, le moteur de recherche le plus répandu.

Grâce à son réseau pour le moins étendu (plus de 1 milliard d’utilisateurs dans le monde), Facebook pourra proposer à ses utilisateurs des choix de restaurants, ou encore des destinations de voyage, grâce à leurs recommandations. L’annonceur aura donc tendance à privilégier l’achat de liens sponsorisés sous l’avis d’un membre de Facebook plutôt qu’en tête d’une recherche Google. Certaines estimations indiquent que Mark Zuckerberg et son nouvel outil, pourrait générer 500 millions de dollars de recettes annuelles, c’est à dire près de 10 fois plus qu’à l’heure actuelle. Un marché donc juteux qu’il ne peut donc pas laisser passer.

Laisser un commentaire

Fermer le menu